Actualités

Amas de parutions #4

En mai, fais ce qu’il te plaît! Et c’est bien la lecture qui me plaît…nous voilà donc repartis pour un nouvel Amas de parutions avec un soupçon de cosy crime et une virée à Tahiti.

Jalna (La saga des Whiteoak, tome 1), Mazo de La Roche

Résumé
Dès leur première rencontre, le capitaine Philip Whiteoak et la pétulante Irlandaise Adeline Court tombent amoureux. Leur mariage dépasse en splendeur ce qu’a connu la ville indienne de Jalna. La mort de leur oncle de Québec qui leur laisse une fortune considérable les décide à quitter les Indes. Après un faux départ et maints incidents, leur voilier les conduit à Québec, d’où ils partent s’installer dans les verts espaces de l’Ontario.

Parution le 06 mai aux éditions Omnibus (Presses de la cité)

La parade, Dave Eggers


Résumé
Un pays non nommé se relève avec peine d’une sombre décennie de guerre civile. Afin de commémorer l’armistice tant attendu, le gouvernement ordonne la construction d’une route reliant le Sud dévasté à la capitale du Nord victorieux. Deux entrepreneurs étrangers ont pour mission de goudronner en quelques jours ce chemin long de plusieurs kilomètres, après quoi sera organisée une grande parade où les gens du Sud se rendront au Nord en empruntant cette nouvelle voie. Mais la cohabitation entre ces deux hommes que tout oppose ne sera pas simple, et la nouvelle alliance entre les deux parties de la nation semble trop belle pour être vraie.

Parution le 06 mai aux éditions Gallimard

Bal tragique à Windsor, S.J. Bennett

Résumé
Windsor, printemps 2016. La reine Elizabeth II s’apprête à célébrer ses 90 ans et attend avec impatience la visite du couple Obama. Mais au lendemain d’une soirée dansante au château, un pianiste russe est découvert pendu dans le placard de sa chambre, quasiment nu. Shocking!
Lorsque les enquêteurs commencent à soupçonner son personnel d’être impliqué dans cette sordide affaire, Sa Majesté, persuadée qu’ils font fausse route, décide de prendre les choses en main. Mais être reine a ses inconvénients, et notamment celui de ne pas passer inaperçue. C’est donc Rozie, sa secrétaire particulière adjointe, qui va l’aider à démêler ce sac de noeuds… God save the Queen du cosy crime !

Parution le 06 mai aux éditions Presses de la cité

Le berceau du monde, Katherine Scholes

Résumé
Essie a quitté l’Angleterre pour suivre son mari Ian Lawrence, éminent archéologue, dans un campement au cœur de la brousse tanzanienne. Là, sur les bords du lac Natron, les Lawrence recherchent, depuis des générations, les traces d’une civilisation primaire.
Un jour, à la suite d’une rencontre avec le chef de la discrète tribu nomade des Hadzas, la jeune chercheuse se voit confier une étonnante mission : veiller sur Mara, une petite orpheline de quelques semaines, pendant les trois mois de la saison sèche.
Rentrée au camp, Essie s’affole : elle qui n’a jamais voulu être mère, pourra-t-elle subvenir aux besoins du nourrisson ? Sans parler des conséquences de l’arrivée de Mara sur son couple, sur sa carrière, sur ses liens avec les autres Tanzaniens, qui semblent mal accepter la présence d’une petite Hadza à leurs côtés.

Parution le 06 mai aux éditions Belfond

Une chambre en Allemagne, Carla Maliandi

Résumé
« Je suis venue en Allemagne pour dormir d’une traite », dit la narratrice de cet admirable premier roman. Pour des raisons qu’on ignore, elle s’est extirpée de sa vie (de sa maison, de son travail, de son ex, de son chien) à Buenos Aires pour atterrir à Heidelberg, où elle a vécu les premières années de sa vie lorsque ses parents fuyaient la dictature. Avec peu d’argent en poche, aucun plan et la certitude qu’elle ne veut ni étudier ni travailler, elle réussit à trouver une chambre dans une résidence universitaire. Entourée d’étudiants de différentes nationalités, tous plus jeunes qu’elle, elle essaie de trouver sa place.

Parution le 06 mai aux éditions Métailié

Un indien qui dérange, Thomas King

Résumé
Pas une âme à Chinook ne pourrait s’offrir un appartement au Buffalo Mountain Resort, complexe immobilier de luxe au pied des Rocheuses. Même pas le petit studio avec vue sur le parking et le toit du casino. D’ailleurs, personne dans la réserve n’y songe. Tous savent que seuls les riches citadins blancs en mal de nature ou de jeux d’argent pourront se le permettre. Ce projet apporterait du travail aux Autochtones mais, soucieux de préserver leur culture, les activistes des Aigles rouges s’y opposent. DreadfulWater sait tout cela quand le shérif l’appelle pour prendre les photos d’un mort retrouvé dans un appartement-témoin, mais il refuse d’emblée le coupable tout désigné. Il faut dire que si DreadfulWater a abandonné la Californie et son insigne de flic pour une vie solitaire et peinarde, il n’en a pas oublié pour autant les vieux réflexes du métier. D’autant qu’il aime Claire et que, parce qu’elle le lui demande, il est prêt à reprendre du service. Mais à sa manière, un poil iconoclaste et décalée… Au risque de ne pas se faire que des amis et de devenir, aux yeux de beaucoup de monde, «un Indien qui dérange».

Parution le 06 mai aux éditions Liana Levi

Deacon King King, James McBride

Résumé
C’est officiel : le vieux Sportcoat a pété les plombs comme ça, en plein jour et devant tout le monde. Personne ne sait pourquoi ce diacre râleur, adepte du “King Kong”, le tord-boyau local, a tenté de descendre sans sommation le pire dealer du quartier. Mais il faut dire que la fin des années 1960 est une époque d’effervescence à New York, et que le développement du trafic de stupéfiants n’est pas la moindre des causes d’agitation. Afro-américains, latinos, mafieux locaux, paroissiens de l’église des Five Ends, flics du secteur : tout le quartier est affecté par ce nouveau fléau aux conséquences imprévisibles.
À travers ces portraits croisés, James McBride, lauréat du National Book Award pour L’Oiseau du bon Dieu, nous entraîne dans la cité de son enfance à Brooklyn, qu’il peint avec humour, tendresse et fantaisie.

Parution le 06 mai aux éditions Gallmeister

Le baiser des Crazy Mountains, Keith McCafferty

Résumé
À la recherche d’inspiration dans un bungalow du Montana, le romancier Max Gallagher a la fâcheuse surprise de trouver sa cheminée bouchée. Il en retire un chiffon rouge : en fait, un bonnet de père Noël. Intrigué, et surtout frigorifié, il monte sur le toit jeter un coup d’œil et découvre dans le conduit le cadavre d’une jeune femme. La victime s’appelle Cindy Huntington, une jeune star de rodéo disparue depuis des mois. A-t-elle voulu entrer dans le chalet par le conduit de cheminée, avant de se retrouver tragiquement coincée ? Ou a-t-elle été assassinée – mais quel serait le mobile de ce crime ? La shérif Martha Ettinger, aidée de Sean Stranahan, aquarelliste, pêcheur à la mouche et enquêteur à ses heures, se lance dans une investigation en terrain glissant.

Parution le 06 mai aux éditions Gallmeister

Le tournesol suit toujours la lumière du soleil, Martha Hall Kelly

Résumé
Au printemps 1861, les États-Unis sont au bord de la guerre civile et la Confédération comme l’Union intensifient la conscription chaque jour un peu plus. En ces temps troubles où chacun joue sa liberté dans un pays sur le point de s’effondrer, les destins de trois femmes exceptionnelles s’entremêlent. A New York, Georgeanna Woolsey va à l’encontre de toutes les attentes de la société mondaine et s’engage comme infirmière. Lorsque l’armée de l’Union passe par la plantation du Maryland où elle est esclave, la jeune Jemma est déchirée : doit-elle abandonner sa famille ou renoncer à la liberté? Quant à Anne-May, en charge de la plantation familiale depuis que les hommes ont rejoint les troupes confédérées, son ambition dévorante ne tarde pas à l’exposer à un sort terrible.

Parution le 19 mai aux éditions Charleston

Les exfiltrés de Berlin, Harald Gilbers

Résumé
Berlin, 1947. Dans une capitale allemande divisée et affamée, le commissaire Oppenheimer est appelé sur le lieu d’un crime banal : un cambrioleur tué par le locataire de l’appartement dans lequel il est entré par effraction. Un cas d’autodéfense classique ? Oppenheimer en doute et découvre des zones troubles.
Pendant ce temps, son collègue Billhardt disparaît en pleine enquête sur la mort d’un pickpocket retrouvé avec d’étranges documents sur lui. Oppenheimer comprend que les deux crimes sont liés et se retrouve bientôt confronté à un réseau secret d’exfiltration d’anciens nazis vers l’Argentine. Encerclé par les traîtres jusque dans les rangs de la police, il aura fort à faire pour ne pas sombrer.

Parution le 26 mai aux éditions Calmann-Lévy

Format poche

Et le désert disparaîtra, Marie Pavlenko

Résumé
Samaa vit dans un monde qui pourrait être le nôtre bientôt. La vie a presque entièrement disparu de la surface de la Terre. Le sable a tout dévoré.
Son peuple, nomade, traque les derniers arbres et vend le bois pour survivre. Samaa aimerait être chasseuse, elle aussi, mais c’est une charge d’homme. Un jour, elle désobéit et suit les chasseurs.
Mais le désert a mille visages. Samaa se perd et fera une rencontre qui changera le destin de sa tribu à jamais.

Parution le 05 mai aux éditions J’ai Lu

Toutes les lueurs de Londres, Julia Kelly

Résumé
Pour Cara Hargraves, qui travaille chez un antiquaire, explorer le passé a toujours été plus facile qu’affronter le présent. En inspectant une demeure, Cara tombe sur les reliques d’un amour perdu : la photo d’une femme en uniforme et le journal intime d’un soldat. Intriguée, elle ne s’attend pas à l’histoire déchirante qu’il contient.
En 1941, Louise Keene désespère d’échapper à son destin tout tracé, lorsqu’elle fait la rencontre de Paul Bolton, pilote de la RAF, et tombe sous son charme. Alors qu’il est envoyé en mission, la jeune femme s’engage dans la lutte antiaérienne, motivée par l’espoir qu’ils pourront un jour se rejoindre. Mais les lettres qu’elle lui envoie reviennent sans réponse, et Louise ne tarde pas à découvrir la part d’ombre que cache leur histoire d’amour…

Parutions le 05 mai aux éditions Hauteville

Summer mélodie, David Nicholls

Résumé
Quoi de plus bouleversant, de plus délicat, de plus amer qu’un premier amour ?
Été 1997… Son père dépressif et alcoolique, sa mère partie avec sa sœur : les vacances de Charlie, 16 ans, s’annoncent bien mornes… L’adolescent passe ses journées à bicyclette, ou à lire dans les champs – quand apparaît Fran Fischer. Une tornade de beauté dont il ne sait qu’une chose : la jeune fille pratique le théâtre en amateur. Pour la revoir, il bravera tous ses doutes et son manque de confiance en soi pour intégrer la petite troupe. À lui, Shakespeare et le cœur de Fran – la mélodie des premières fois, comme un refrain qu’on n’oublie pas…

Parution le 06 mai aux éditions Pocket

Le pays des autres, Leïla Slimani

Résumé
En 1944, Mathilde tombe amoureuse d’Amine, un Marocain venu combattre dans l’armée française. Rêvant de quitter son Alsace natale, la jeune femme s’installe avec lui à Meknès pour y fonder une famille. Mais les désillusions s’accumulent : le manque d’argent, le racisme et les humiliations fragilisent leur couple. Dans ce pays ambivalent, qui réclame une indépendance que les hommes refusent pourtant aux femmes, Mathilde réussira-t-elle à poursuivre sa quête de liberté sans heurter ceux qu’elle aime ?

Parution le 06 mai aux éditions Folio

Un assassin parmi nous, Shari Lapena

Résumé
Le Mitchell’s Inn est un hôtel de charme, élégant, encerclé par la forêt, isolé dans les Catskills, à des kilomètres de tout. Il n’y a ni téléphone, ni internet. Juste le calme, les arbres autour, la neige et les montagnes. Ce que viennent justement chercher les clients qui fuient la frénésie de New-York, seuls ou en couple. Un peu de répit et de dépaysement. Jusqu’à ce qu’ils découvrent au réveil le corps de Dana Hart, morte au pied de l’escalier, puis un second cadavre le jour suivant. Et qu’ils réalisent qu’ils sont totalement coupés du monde. Que l’assassin est parmi eux.

Parution le 12 mai aux éditions Pocket

La fileuse d’argent, Naomi Novik

Résumé
Petite-fille et fille de prêteur, Miryem ne peut que constater l’échec de son père. Généreux avec ses clients mais réticent à leur réclamer son dû, il a dilapidé la dot de sa femme et mis la famille au bord de la faillite… jusqu’à ce que Miryem reprenne les choses en main. Endurcissant son cœur, elle parvient à récupérer leur capital et acquiert rapidement la réputation de pouvoir transformer l’argent en or.
Mais, lorsque son talent attire l’attention du roi des Staryk – un peuple redoutable voisin de leur village -, le destin de la jeune femme bascule. Obligée de relever les défis du roi, elle découvre bientôt un secret qui pourrait tous les mettre en péril…

Parution le 12 mai aux éditions J’ai Lu

L’arbre à pain (tome 1), Célestine Hitiura Vaite

Résumé
Chronique d’une famille polynésienne des quartiers populaires de Tahiti, L’Arbre à pain nous plonge dans le quotidien de Materena, mère de trois enfants et femme de ménage professionnelle, au franc-parler « local » et aux rêves simples. Dans ce premier volet de la trilogie, la succession des récits, authentiques et tendrement drôles, est cousue de fil blanc… celui de la robe de mariée de Materena qui rêve d’une bague au doigt et d’un certificat de mariage encadré au mur. Son tane, Pito, en mâle primaire, entre bière et copains, ne veut rien entendre et résiste. Au risque de se voir réclamer à tout moment de rentrer chez sa mère… Un roman truculent, délicieux de vérité et d’émotion, qui décrit l’art de vivre au fenua et l’amour à la tahitienne dans un style vif et plein d’humour.

Parution le 20 mai aux éditions 10/18

Manoir, magouilles et coq-au-vin, Ann Granger

Résumé
Dans la campagne anglaise, le vieux Monty Bickerstaffe rentre chez lui après sa tournée journalière en ville pour acheter son whisky et découvre dans son salon un cadavre. Dépéchée sur place, la jeune inspectrice, Jess Campbell, découvre Balaclava House, la belle maison victorienne pleine de cachet mais délabrée, où Monty vit seul depuis le départ de sa femme. Le mort révèle bientôt son identité, un certain Jay Taylor – grand amateur de courses et nègre littéraire.
Pour Jess, plus qu’une intuition : le meurtre est lié à Balaclava House et Jay n’est pas venu mourir par hasard sur le canapé de Monty.

Parution le 20 mai aux éditions 10/18

L’exploitation, Jane Smiley

Résumé
En 1979, dans l’Iowa, Larry Cook, un fermier orgueilleux et exigeant, décide un beau jour de partager son vaste domaine entre Ginny, Rose et leur cadette, Caroline, jeune avocate ayant quitté la ferme depuis longtemps. Pour les deux aînées, ce don ne représente qu’une juste récompense pour des années de travail pénible. Pour la cadette, c’est une mauvaise idée. Furieux, son père la déshérite. Les sœurs se déchirent, les couples se défont. Les secrets apparaissent. C’est la fin d’un monde, la mise à nu d’un homme, le père.

Parution en mai 2021 aux éditions Rivages Poche

Et vous, que pensez-vous lire au mois de mai ?

Publicité

2 réflexions au sujet de “Amas de parutions #4”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s